GNOME se déplace vers Gitlab

DelYIPYUEAA7DT0
Reading Time: 4 minutes

GNOME, l’un des projets les plus reconnus et les plus respectés dans le monde de l’open source, a migré vers GitLab pour gérer plus de 400 projets logiciels et près de 900 contributeurs annuels. Nous ne pourrions être plus heureux d’accueillir cette communauté ! La migration est une excellente nouvelle pour nos deux communautés, et nous espérons que ce n’est que le début d’un partenariat long et productif.

Un catalyseur pour le changement

L’année dernière, les développeurs de Debian nous ont demandé d’abandonner notre accord de licence de contributeur (CLA) en faveur du certificat d’origine du développeur (DCO). En novembre, nous avons annoncé que nous allions passer à un ACD , et nous sommes heureux que ce changement ait été bien accueilli par la communauté GNOME:

« Nous félicitons GitLab d’abandonner son CLA au profit d’une approche plus orientée vers l’OSS. Les communautés open source naissent d’une mer de contributions qui se rejoignent et se transforment en projets. Cela confirme la volonté de GitLab de protéger l’individu et surtout, garde la propriété intellectuelle entre les mains du créateur. «  – Carlos Soriano, directeur du conseil d’administration de GNOME

A propos de GNOME

Ce logiciel est utilisé par des millions de personnes. Il constitue l’un des plus grands et des plus anciens projets de logiciels libres. Il est surtout connu pour son bureau, qui est un élément clé des distributions GNU / Linux les plus populaires, y compris Ubuntu, Debian, SUSE et Fedora. Mais Il se trouve dans les téléviseurs, les lecteurs de livre électronique, les appareils médicaux et bien plus encore. Le projet continue de produire de nouvelles technologies innovantes qui transforment l’écosystème Linux. Les innovations récentes comprennent Flatpak et l’app store associé, Flathub, qui permet aux applications de s’exécuter sur n’importe quel système d’exploitation basé sur Linux.

Alors, pourquoi GitLab?

Avant de migrer, GNOME utilisait un large éventail d’outils pour remplir un certain nombre d’objectifs spécifiques – de CGit pour l’hébergement à Bugzilla pour le suivi des bogues – mais le nombre d’outils rendait l’expérience d’intégration pour les nouveaux contributeurs lourde et confuse. Ils ont commencé à chercher un outil unique pour répondre à leurs besoins afin de faciliter ce processus et d’améliorer leurs propres flux de travail.

«Nous avons effectué une analyse approfondie de plusieurs outils en considérant une solution qui répondrait à toutes les exigences d’une organisation aussi grande que GNOME», explique Nuritzi. « Nous avions un ensemble d’exigences strictes, la plus importante étant que ce soit un logiciel libre, idéalement non seulement sous licence mais aussi dans l’esprit. »

Vous pouvez consulter leur analyse pour un compte rendu complet du processus de prise de décision.

Que signifie le déplacement pour GNOME?

GNOME cherchait un moyen de faciliter la contribution des nouveaux venus, et ils l’ont eu.

«Avec une interface moderne et familière avec des outils bien conçus, l’utilisation de GitLab rend la communauté GNOME plus accessible. En particulier à une nouvelle génération de nouveaux utilisateurs habitués à des produits modernes et faciles à utiliser», explique Nuritzi. Ils ont également remarqué qu’en utilisant un seul outil et en plaçant tout le monde sous le même toit (pour ainsi dire!), Les équipes ont plus de possibilités de travailler ensemble et de se polliniser, ce qui se traduit par une communauté plus engagée et collaborative.

Mieux ensemble

GNOME a bénéficié d’un avantage inattendu: le retour de vieux projets et l’afflux de nouveaux projets. La facilité de création de projets personnels dans GitLab a favorisé une meilleure proximité entre la communauté de développeurs et de projets de GNOME, même s’ils ne font pas partie du projet officiel de GNOME. «Cela permet à ces projets d’être plus proches de notre communauté de développeurs et de produits, et nous aide à augmenter notre portée», explique Nuritzi. « Nous sommes également très heureux de voir que certaines distributions Linux majeures ont commencé à déplacer une partie de leurs opérations vers des groupes dans GitLab de GNOME. Cela a permis une plus grande collaboration entre GNOME et ces distributions, et constitue un grand pas en avant pour aider à créer une communauté plus large et plus soudée. « 

Cette proximité est ce qui nous enthousiasme vraiment. Quand il s’agit de communautés open source utilisant GitLab, plus on est de fous, plus on rit ! Nous espérons que le renforcement de la collaboration et du réseau que GNOME a connu s’étendra à notre propre communauté et ainsi qu’à ceux d’autres projets open source qui migrent vers GitLab.

Comment contribuer ?

Conformément à notre vision de «tout le monde peut contribuer», GNOME offre des opportunités aux contributeurs de tous horizons. « Si vous aimez le marketing et la gestion de la communauté, nous avons l’équipe de mission, si vous faites des traductions et de la documentation, nous avons les équipes pour cela. Si vous aimez concevoir un logiciel, nous avons l’équipe de conception. Et si vous voulez contribuer au code, il existe de nombreux projets avec des mainteneurs qui accueillent les nouveaux arrivants et peuvent aider à répondre aux questions qu’ils peuvent avoir », explique Nuritzi. « Chaque équipe a ses propres ressources et flux de travail, mais nous appartenons tous à la communauté GNOME, plus large, avec une culture commune basée sur le logiciel libre et la collaboration ouverte. » Visitez gnome.com/get-involved pour commencer.

Lire plus

Sources:

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des